La santé a toujours été un chantier délicat pour tous les gouvernements qui se sont succédé à la tête de la France. En effet, dans ce domaine de l’action publique, définir une bonne politique n’a jamais été un exercice facile !

Historiquement, le secteur de la santé en France est placé sous la responsabilité des municipalités et des partenaires sociaux. Mais depuis quelques années, le pouvoir politique s’implique de plus en plus dans sa gestion, en essayant tant bien que mal de mettre en place une action sanitaire efficace et de la structurer de la meilleure des façons. Cet engagement a vite porté ses fruits, car aujourd’hui, on considère le système de santé français comme l’un des plus performants en Europe, en ce qui concerne l’organisation et la dispensation des soins. Toutefois, c’est un système inéquitable à moderniser. Car bien que toutes les franges de la société aient accès à la santé en France, force est de constater que les conditions ne soient pas les mêmes pour tout le monde. Des améliorations doivent donc être apportées pour une satisfaction générale.

Les principaux acteurs du système de santé français

Il existe plusieurs acteurs dans le système de santé en France.

On distingue la catégorie des offreurs de soins comprenant :

  • des établissements de santé qui couvrent des champs d’intervention différents (tels que l’hospitalier et le médico-social), des établissements dont les statuts peuvent être publics ou privés
  • des professions médicales et pharmaceutiques, comme les médecins, chirurgiens-dentistes et sages-femmes, ainsi que des auxiliaires médicaux, dont les masseurs-kinésithérapeutes et les infirmières. Dans ces professions, on peut exercer en tant que libéral, salarié ou être mixte
  • des structures de prévention dans lesquelles on trouve, entre autres, des services de santé au travail, des structures de dépistage et des organismes de protection maternelle et infantile,
  • des réseaux de santé pluridisciplinaires qui comprennent divers professionnels de santé, comme des médecins et des infirmières dont le principal rôle est de favoriser l’accès aux soins et de veiller à la continuité des prises en charge.